Résolution en faveur de l’engagement d’apprentis dans la région

Stéphane Balet

Monsieur le président,

Mesdames et Messieurs les Conseillers,

Comme vous le savez probablement, la crise sanitaire actuelle a fortement compliqué l’entrée en apprentissage. D’un côté, des jeunes à la recherche d’une place qui ’n’ont pas pu faire des stages ou participer à des entretiens en vue d’un engagement. D’un autre, des entreprises qui n’ont pas eu le temps de mener à bien le processus de recrutement et qui, pour certaines d’entre-elles, sont aux prises avec des difficultés financières et s’inquiètent pour leur avenir.

C’est dans cet état d’esprit que le canton de Vaud a pris des mesures afin de soutenir financièrement les entreprises formatrices et les apprentis qui seraient licenciés pour raisons économiques. Ces mesures sont intéressantes et utiles mais elle ne règlent pas les problèmes soulevés par l’impossibilité de de mener à bien le processus d’engagement faute de disponibilité et/ou de temps pour le faire.

Je pense que l’administration communale pourrait offrir un soutien bienvenu aux entreprises locales en jouant sur plusieurs leviers :

  • Tout d’abord sur les jeunes eux-mêmes en augmentant le nombre de places d’apprentissage dans les différents secteurs de l’administration communale
  • Celui des entreprises locales par la mise en place d’une aide administrative pour la procédure de recrutement.
  • Par le délégué à l’économie, en collaboration avec la SIC, qui pourrait être sollicité pour approcher les différentes entreprises afin de déterminer la forme du soutien.

En fonction de ce qui précède, J’interpelle la Municipalité en lui posant les questions suivantes :

  • Quel est le nombre d’apprentis actuellement en formation dans les différents secteurs de l’administration ?
  • Combien d’apprentis la commune a-t-elle engagé pour la prochaine rentrée ?
  • Le processus de recrutement est-il terminé ?
  • Le nombre d’engagements projeté est-il le même que pour les autres années ?
  • Le cas échéant est-il envisageable, dans un objectif de soutien à l’apprentissage, d’augmenter le nombre d’engagements ?
  • Un soutien pour les entreprises locales a-t-il été envisagé ?
  • Est-il envisageable de solliciter le délégué à l’économie et la SIC pour approcher les entreprises locales afin de définir des mesures de soutien possibles  ?

Je remercie la Municipalité pour ses réponses.

Conformément à l’article 73 de notre règlement, je souhaite déposer la résolution suivante :

Le conseil communal d’Yverdon-les-Bains demande à la Municipalité de tout mettre en œuvre pour favoriser l’engagement d’apprentis dans la région. Notamment en envisageant la possibilité de d’augmenter le nombre d’apprentis dans l’administration et en soutenant les entreprises locales dans le processus d’engagement de nouveaux apprentis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *