Yverdon demain – communiqué de presse

Un plan de relance solidaire et durable pour tou-te-s !

La pandémie de COVID-19 a agi comme un accélérateur des inégalités au sein de notre société : petit-e-s indépendant-e-s, salarié-e-s à faibles revenus, migrant-e-s sont parmi les plus touché-e-s par la crise sociale et économique qui avance dans le sillon de la crise sanitaire. Mais celle-ci a aussi permis de réaffirmer une valeur fondamentale de notre société : la solidarité. Elle s’est exprimée concrètement quand la population a accepté des mesures strictes pour protéger les plus faibles de ses membres. Elle s’est aussi exprimée par de multiples initiatives qui ont fleuri pour se soutenir les un-e-s et les autres dans cette période difficile. Le Parti socialiste yverdonnois est convaincu que c’est en renforçant notre système de solidarité et en formulant une transition économique durable et respectueuse des droits sociaux que nous redémarrerons dans les meilleures conditions possibles.

Il est indispensable de faire vivre cette valeur de solidarité car, si nous avons franchi un cap de la crise sanitaire, la crise sociale, économique et environnementale, elle, nous frappe de plein fouet. Le PSY remercie la Municipalité et les services communaux pour les efforts déployés pour faire face à l’urgence de ce printemps. Il appelle la Municipalité à désormais poursuivre ses efforts et promeut un plan de relance solidaire, durable et orienté prioritairement vers les victimes de la crise, mais aussi vers tou-te-s les Yverdonnois-es. Ce plan se décline en six premières mesures concrètes :

  1. Renforcer, même provisoirement, le soutien aux Cartons du cœur pour qu’ils puissent faire face à l’augmentation de la demande.
  2. Décider d’une exemption exceptionnelle de la taxe forfaitaire sur les déchets pour 2020.
  3. Réviser le barème de l’accueil de jour pour le rendre plus accessible à tou-te-s.
  4. Renforcer les devoirs surveillés pour en faire des devoirs accompagnés et réduire les inégalités provoquées par l’enseignement à distance.
  5. Accélérer la végétalisation de la ville pour lutter contre les îlots de chaleur tout en offrant des fruits et des légumes en libre-service.
  6. Pérenniser la mesure « Ville d’Yverdon solidaire » pour venir en aide aux petit-e-s commerçant-e-s et aux personnes à mobilité réduite.

Pour financer ces mesures, la Municipalité doit prendre des engagements budgétaires, car les investissements publics sont une nécessité absolue pour faire face à la crise sociale et économique qui guette. Néanmoins, pour que cette augmentation soit maitrisée, le PSY préconise de suspendre l’installation du wifi dans les collèges yverdonnois afin de se donner le temps de bénéficier du soutien cantonal récemment annoncé. Si l’on ajoute le report de l’ouverture de l’UAPE de Fontenay, c’est plus d’un million qui pourrait immédiatement être mis à disposition des Yverdonnois-es sans même aggraver le déficit de la Commune.

Le PSY a interpellé la Municipalité sur ces mesures. Cependant, pour ne pas engorger des services communaux encore très sollicités, il a adressé de simples questions et se réserve la possibilité de revenir avec d’autres dépôts après l’été en fonction des réponses reçues. De plus, pour ne pas monopoliser l’ordre du jour du prochain Conseil communal, il les a adressées par écrit.

Le temps est à l’action et à l’ambition pour pouvoir, ensemble, surmonter cette crise et construire une ville solidaire… Les Yverdonnois-es le méritent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *