Un vendredi noir pour le personnel ?

En juin 2018, la Municipalité s’était engagée à remettre les partenaires sociaux dans le domaine de la vente autour de la table des négociations. Alors qu’elle vient d’accepter la tenue d’un black Friday contraire à notre règlement communal et sans aucune consultation des syndicats, force est de constater que la Municipalité n’a pas tenu ses engagements.

Au printemps 2017, la Municipalité avait décidé de prolonger les horaires d’ouverture des magasins le samedi sans consulter les représentant-e-s du personnel et sans rencontrer une délégation d’une pétition munie de 1’600 signatures qui allait dans le sens opposé.

Au conseil communal de juin 2017, la Municipalité s’était engagée à réunir les partenaires sociaux, Unia et la SIC principalement, pour ne plus décider unilatéralement des prochaines mesures dans ce domaine.

Plus d’un un après – et alors que la prolongation du samedi n’est que très modérément pratiquée – la Municipalité retombe dans ses travers en décidant une nouvelle fois unilatéralement d’autoriser un black Friday qui contrevient pourtant à notre règlement communal qui prévoit une fermeture des magasins le vendredi à 18h30.

La Municipalité souhaite redynamiser le centre-ville et nous partageons ce souci. Des pistes existent, notamment celles esquissées par la SIC il y a plusieurs mois ou une action résolue sur le prix des loyers au centre-ville. Mais nous attendons de la part de la Municipalité d’autres mesures qu’une péjoration des conditions de travail du personnel de la vente décidée sans aucune consultation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *