Place d’Armes : Le parking du PLRY ?

Aujourd’hui, les Yverdonnois-e-s ont reçu un bulletin d’informations de la part du PLRY consacré entièrement au projet de parking à la Place d’Armes. Cette publication pose des problèmes importants à même de remettre en cause le fonctionnement de la Municipalité et le futur de ce projet. En effet :

1. Le PLRY s’arroge ce qui est présenté comme « le projet de la législature » alors qu’il s’agit d’un projet municipal d’ailleurs initié sous l’égide de la précédente majorité. Défendre un projet auquel la Municipalité tient, c’est son rôle… mais dans Rive Sud, pas dans La Vague bleue… ou alors le PLRY ne fait-il plus la différence entre les deux ?

2. La publication présente plusieurs caractéristiques de ce projet comme acquises (par exemple « Bientôt 1000 places de parcs au centre-ville ») alors que le préavis vient d’être déposé et que les commissaires du conseil communal ne se sont pas encore réuni-e-s pour examiner, et peut-être amender, ce projet important. Comment le prendre autrement que comme un diktat, parfaitement résumé en 1ère page de la publication : « le seul choix crédible pour le futur » !

Le parti socialiste souhaite avec vigueur un parking souterrain à la Place d’Armes. Mais un projet d’une telle envergure mérite la plus grande attention, c’est une question de responsabilité à l’égard des contribuables yverdonnois-es et des générations futures. Ce printemps, en refusant la motion proposée par notre conseiller communal Stéphane Balet et la conseillère communale Céline Ehrwein, la Municipalité avait promis que le préavis serait l’occasion d’une discussion franche et ouverte sur tous les aspects du projet. En essayant de verrouiller le débat avant que celui-ci commence, le PLRY manque de respect au travail du conseil communal et met en danger ce projet capital. Il devra en assumer la responsabilité.

photo : © HEIG-VD-Institut G2C-R-Pod

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *