Sauvons nos offices postaux !

Lundi, le Conseil communal du Chenit a traité d’une pétition des autorités villageoises du Brassus demandant à la Municipalité de faire tout ce qui est en son pouvoir pour sauver la poste du Brassus, promise à l’arrêt par manque, semble-t-il, de rentabilité. Malheureusement, notre exécutif communal n’a rien à dire dans la décision du géant jaune. La législation actuelle donne en effet les pleins pouvoirs à la Poste qui doit simplement consulter – pour la forme – les autorités communales avant de fermer un office. Cet état de fait est inadmissible, cela d’autant plus pour les régions périphériques comme la nôtre qui voient au fil du temps l’offre des services publics diminuer.

Pour remédier à cet état de fait, la législation fédérale doit être changée. L’initiative cantonale proposée au Grand Conseil vaudois par le Député socialiste Julien Eggenberger, et soutenue par le Député de la Vallée de Joux Nicolas Rochat Fernandez, a toutefois été balayée en février dernier par la majorité de droite du Grand Conseil, y compris notre Député PLR, Dominique Bonny. Cette initiative cantonale, demandait à ce que toute fermeture d’office postal soit faite en accord avec les autorités communales. Il est regrettable qu’au nom du libéralisme économique, les partis de droite, PLR et UDC en tête, se bornent à refuser toute modification de la législation, au détriment du service public.

                                                                           Sébastien Cala
Président du PS Vallée de Joux

Photo poste Brassus

 

 

Votez la liste n°3 au Conseil communal et la liste n°1 à la Municipalité du Chenit !

annonce-PSVJ-Conseil-communal-2016La liste Socialistes et alliés sera représentée par 25 candidates et candidats aux prochaines élections communales. Voici leurs objectifs :
▪ Garantir le maintien d’un maximum de services publics dans notre région (transports, services administratifs, éducation, santé).
▪ Soutenir les activités et les infrastructures culturelles et sportives afin de conserver une région dynamique et agréable à vivre.
▪ Renforcer la sécurité routière, promouvoir les pistes cyclables, le co-voiturage et les transports publics.
▪ Promouvoir les énergies renouvelables, les économies d’énergie ainsi qu’une gestion responsable des déchets au niveau public et privé afin de garantir le respect de l’environnement.
▪ Développer les structures parascolaires et soutenir les jeunes en formation afin de garantir l’égalité des chances.
▪ Favoriser le contact inter-générationnel au sein de la population.
▪ Favoriser l’accessibilité des services publics aux personnes âgées et à mobilité réduite.
▪ S’assurer qu’une gestion transparente et de qualité soit mise en oeuvre dans les entreprises dont l’actionnaire principal est public.
▪ Soutenir le développement ainsi que la diversification économique dans notre région afin de garantir l’emploi en cas de crise économique.
Pour l’avenir de votre commune, votez la liste n°3 au Conseil communal et la liste n°1 à la Municipalité !

Communiqué politique – Le PS Vallée de Joux et ses alliés ont élu leurs candidat(-e)s à l’élection municipale du Chenit

Réunis en assemblée extraordinaire, en compagnie des conseillers communaux du Chenit à tendance de gauche, les membres du parti socialiste de la Vallée de Joux ont élu trois candidats pour l’élection à la Municipalité du Chenit. Les valeurs de la gauche seront représentées par Mme Micheline Rieben, enseignante et ancienne Présidente du Conseil communal ainsi que par Messieurs Olivier Baudat, mécanicien et Municipal sortant et Michel Beetschen, architecte et ancien Municipal de Rolle. Ces trois candidats, membres du Parti socialiste de longue date, ont reçu le soutien unanime des membres du PSVJ et des autres forces de gauche actives à la Commune du Chenit.

Par ailleurs, les membres du Parti socialiste, des Verts ainsi que les indépendants de gauche ont décidé de se réunir sous une même liste, à savoir: «Socialistes et alliés», lors de l’élection au Conseil communal.

Voici leurs objectifs:

▪ Garantir le maintien d’un maximum de services publics dans notre région (transports, services administratifs, éducation, santé).

▪ Soutenir les activités et les infrastructures culturelles et sportives afin de conserver une région dynamique et agréable à vivre.

▪ Renforcer la sécurité routière, promouvoir les pistes cyclables, le co-voiturage et les transports publics.

▪ Promouvoir les énergies renouvelables, les économies d’énergie ainsi qu’une gestion responsable des déchets au niveau public et privé afin de garantir le respect de l’environnement.

▪ Développer les structures parascolaires et soutenir les jeunes en formation afin de garantir l’égalité des chances.

▪ Favoriser le contact inter-générationnel au sein de la population.

▪ Favoriser l’accessibilité des services publics aux personnes âgées et à mobilité réduite.

▪ S’assurer qu’une gestion transparente et de qualité soit mise en oeuvre dans les entreprises dont l’actionnaire principal est public.

▪ Soutenir le développement ainsi que la diversification économique dans notre région afin de garantir l’emploi en cas de crise économique.

Toute personne intéressée par la vie communale et partageant la majorité des objectifs ci-dessus est la bienvenue sur la liste «Socialistes et alliés» et est priée de se manifester par courriel à l’adresse suivante: psvalleedejoux@gmail.com ou par téléphone au 079 671 37 49.

Au nom du PS Vallée de Joux et des représentants de la liste «Socialistes et alliés»,

Sébastien Cala,

Président du PSVJ

Le Conseil Communal du Chenit dit oui à Eoljoux et demande le référendum populaire

Après plus de 3h30 de débats intéressants et majoritairement constructifs, les conseillers communaux de la Commune du Chenit ont accepté le préavis du nouveau plan partiel d’affectation (PPA) des Grands plats de bise. Le PPA a été accepté à bulletin secret par deux tiers de l’assemblée législative. Cette étape ne signifie cependant pas que le projet Eoljoux verra le jour. Il faudra attendre que le peuple se prononce puisque une petite majorité des membres du Conseil communal – notamment une très grande partie des membres du groupe « socialiste forum de gauche » – a souhaité demandé l’avis de la population pour valider ce PPA. Il faut en effet relever que l’enjeu est de taille puisqu’il s’agit de donner l’accord pour implanter sept éoliennes de plus de 200m sur les Grands plats de bise.

Le paysage étant un bien esthétique et patrimonial commun, il semblait logique que la population ait le droit de se prononcer sur un tel projet. Le référendum spontané permettra par ailleurs d’apaiser les tensions et les clivages au sein de la population en donnant l’opportunité à tout le monde de s’exprimer dans les urnes. Le PS Vallée de Joux se réjouit en tout cas des choix du Conseil communal du Chenit.

Si le PPA est validé par la population alors il faudra encore attendre la décision du Conseil fédéral quant à la sortie des Grands plats de Bise de l’Inventaire fédéral des paysage (IFP) qui empêche pour l’instant la réalisation de ce projet. Les démarches jusqu’à une éventuelle concrétisation du projet sont encore nombreuses, il faudra donc patienter quelques années avant d’avoir une décision finale concernant le projet Eoljoux.

Résumé de la séance du Conseil Communal du Chenit du 02.03.15

A l’occasion de cette séance, les conseillers communaux devaient se prononcer sur trois préavis :

  • Préavis 1/2015 : Aide financière aux Sociétés des Téléskis des Mollards SA et des Esserts SA
  • Préavis 2/2015 : Piste cyclable – étape « Crêt Meylan – Piguet-Dessous »
  • Préavis 3/2015 : Réfection d’un appartement de 3 pièces au 2e étage de l’immeuble situé à la Grande Rue 41 au Sentier

Le premier préavis était crucial pour la survie des téléskis de la commune et particulièrement pour celui du Brassus où les travaux devront être terminés avant la saison prochaine pour que les infrastructures, si chères aux Combiers, puissent ouvrir. Étonnamment, le groupe Force 3 a demandé un vote sur l’entrée en matière, puis une fois cette dernière approuvée, a refusé en bloc ce préavis. Certes les projets de chaque téléski auraient dû être travaillés et approuvés au travers de deux préavis distincts. Cependant, rejeter ce préavis aurait pu avoir de graves conséquences pour le téléski du Brassus. De ce fait, le groupe Socialiste et Forum de gauche a accepté les conclusions amendées par la commission à la quasi unanimité.

Le deuxième préavis concernait la piste cyclable. Le groupe Socialiste et Forum de gauche se réjouit de voir que ce projet, qui améliorera les conditions de sécurité des usagers de la route et principalement des écoliers, avance enfin. Il faut espérer que le dernier tronçon puisse être réalisé dans les plus brefs délais.

Une fois le troisième préavis accepté, le champ des divers et propositions individuelles a été ouvert. A cette occasion, le groupe Force 3 a présenté, par le biais de Claire-Lise Piguet, une motion demandant à la municipalité de réduire le nombre de conseillers communaux. Le groupe socialiste a soutenu cette motion.

Enfin, Sébastien Cala est intervenu à propos des Jeux Olympiques de la Jeunesse, Lausanne 2020. Lors de son intervention, le président du PS Vallée de Joux a rappelé que les délais avant la livraison des infrastructures étaient courts et qu’il serait donc opportun de travailler à l’élaboration d’un projet dès aujourd’hui, sans attendre la nomination de la ville hôte des JOJ2020 par le CIO en juillet prochain.

Ordre du jour du Conseil Communal du 02 mars 2015

Le Conseil Communal du Chenit se réuni ce soir pour discuter des points suivants :

  • Préavis 1/2015 : Aide financière aux Sociétés des Téléskis des Mollards SA et des Esserts SA
  • Préavis 2/2015 : Piste cyclable – étape « Crêt Meylan – Piguet-Dessous »
  • Préavis 3/2015 : Réfection d’un appartement de 3 pièces au 2e étage de l’immeuble situé à la Grande Rue 41 au Sentier.

Le premier préavis risque de donner lieu à un vif débat tant la population a une attache particulière avec les téléskis qui nous ont tous vu débuter en ski alpin.

Conseil Communal du 23 juin 2014

Le Conseil Communal du Chenit s’est réuni lundi soir pour élire les commissions permanentes et le bureau ainsi que pour valider les comptes de la communes.

Marianne Oberson (SOC) a été élue à la présidence du Conseil pour la deuxième année consécutive. Elle est accompagnée au bureau par Jean-Claude Chanson (SOC) qui officiera en tant que scrutateur. Le bureau est également composé de Carole Dubois (vice-présidente / UDI), de Michel Vullioud (deuxième vice-président / F3) et de Fabrice Aubert (scrutateur / UDI).

Les commissions de gestion et des finances ont également été élues. Elles se composent comme suit (par ordre de l’élection) :

  • Gestion : Thierry Balestra (président / UDI), Sébastien Cala (SOC), Philippe Dufour (F3), Marylaure Sirna (UDI), Alain Guinand (UDI), Jean-Claude Rochat (SOC) et Frédéric Simond (SOC).
  • Finances : Jacques-André Rochat (président / UDI), Didier Vaucher (UDI), Nicolas Guignard (SOC), Chantal Page Hussy (F3) et Benjamin Masudi N’Tambwe (SOC)

Programme du Conseil Communal du Chenit, le 28 avril 2014

La prochaine séance du Conseil Communal du Chenit se tiendra le 28 avril 2014 à l’Hôtel de Ville du Sentier.

Plusieurs sujets seront à l’ordre du jour, les voici :

  • Préavis 03/2014 : Aménagement d’une place de rebroussement au Collège Chez-le-Maître – demande de crédit complémentaire.
  • Préavis 04/2014 : Achat d’un nouveau porte-outils de déneigement.
  • Préavis 05/2014 : Construction de nouveaux locaux et installations techniques à la station d’épuration (STEP).
  • Préavis 06/2014 : Cautionnement d’un prêt LADE en faveur du Centre-Sportif de la Vallée de Joux SA.
  • Achat d’une déchiqueteuse à branchages pour la Déchetterie et le Service forestier.

Comme d’habitude, la séance sera retransmise en direct sur VAL TV.

La France doit 7,7 millions à la Vallée de Joux

La France n’a pas payé ses dettes (impôts des frontaliers) envers la Suisse et cela touche particulièrement la Vallée de Joux. La situation devient inquiétante pour les communes et plus particulièrement pour la commune du Chenit qui attend encore 6 millions et qui se voit dans l’obligation d’emprunter pour payer ses factures courantes.

Vous aurez plus d’explications en consultant la vidéo de l’émission l’actu de La Télé où Nicolas Rochat est interviewé. Cliquez ici.

Vous pouvez également consulter l’article de Raphaël Muriset de La Région. Cliquez ici.