Votations du 24 novembre 2013

1 novembre 2013

Initiative « 1:12 Pour des salaires équitables »    OUI

article

Initiative « Pour les familles »    NON

article

Modification de la Loi sur la vignette autoroutière    OUI

 

Assemblée générale 2013

3 septembre 2013

vendredi 13 septembre

1e partie statutaire   20h, Hôtel de Ville, Château-d’Oex

Bienvenue aux membres, sympathisant-e-s et personnes intéressé-e-s!

2e partie publique   20h30, Hôtel de Ville, Château-d’Oex

Initiative 1 :12 – Pour des salaires équitables > votation du 24 novembre 2013

Enjeux présentés par Filippo Rivola, vice-secrétaire de le Jeunesse Socialiste Suisse

Philippe Randin réélu!

11 mars 2012

Après quelques heures d’attente plutôt tendue, les résultats tombent: Philippe Randin est réélu!

L’issue n’était pas certaine: fusion du PLR damounais, liste PBD-Verts’libéraux, 3 candidatures « jeunes »… Les électrices et électeurs avaient les cartes en main! Et c’est finalement le statut quo qui se reproduit: 1 siège PLR, 1 siège socialiste. Ce résultat reflète le poids des partis au Pays-d’Enhaut: 50.6% des suffrages au PLR (issu de la fusion des Radicaux et Libéraux du 2 mars 2012), 28.2% des suffrages au Parti socialiste et 20,1% à l’UDC. La liste PBD – Verts’libéraux, déposée pour la première fois au Pays-d’Enhaut, représente quant à elle 1% des suffrages.

Ainsi, malgré les chamboulements de la finance, le mécontentement lié au système des assurances maladies, l’écart entre les plus riches et les plus pauvres qui se creuse, la classe moyenne qui s’affaiblit, les soutiens indispensables de l’Etat à l’agriculture et au tourisme par exemple, le Pays-d’Enhaut reste encore traditionnellement de droite… Les socialistes doivent poursuivre leur engagement au quotidien pour gagner en légitimité et prouver que notre engagement est positif pour notre région et pour la cohésion sociale en général!

La section félicite chaleureusement Philippe Randin pour sa réélection et le soutient dans son inlassable engagement politique et associatif local…

myriam stucki tinouch, présidente

13 février 2012

Myriam Stucki TinouchListe 2

Défendre les intérêts de notre région, travailler pour la cohésion sociale et pour les générations à venir, telles sont les motivations qui poussent Myriam Stucki Tinouch à se présenter aujourd’hui à votre choix d’électrices et d’électeurs lors des élections cantonales du 11 mars 2012.

Lorsque ses parents s’installent au Pays-d’Enhaut, Myriam Stucki Tinouch est âgée de 3 semaines. Elle est issue d’une famille ouvrière et mélomane du côté de sa mère (enseignante) et d’une famille d’agriculteurs et de fromagers du côté de son père (agronome). Après un long séjour hospitalier, Myriam suit sa scolarité à Château-d’Œx et poursuit sa formation au gymnase à Bulle. Intéressée par les langues, les rencontres humaines et la terre, elle entame des études en ethnologie, géographie et sciences du langage à Neuchâtel où elle obtient sa licence en sciences humaines. Des voyages et de nombreuses expériences socio-professionnelles, en Suisse et à l’étranger, ponctuent sa trajectoire. Les marches, la découverte des alpages avec son père ; les séjours à Zurich, ville natale de sa mère, et les nombreux visiteurs venus des quatre coins du monde ont marqué son enfance.

« Le Pays-d’Enhaut, c’est là où je sens mes racines, c’est pourquoi je suis venue y vivre et y fonder ma famille.» Désireuse de s’engager pour des projets à dimension humaine dans sa région, sensible depuis toujours aux injustices sociales, Myriam Stucki Tinouch a intégré le Parti Socialiste où elle s’investit depuis 2006 à l’échelon local et régional.

Après la maladie, puis le décès de son mari, la vie continue, bien remplie avec ses trois jeunes enfants, ses engagements associatifs et politiques, ses activités professionnelles et la gestion du quotidien… « Mes engagements font partie de mon équilibre : ils me permettent de vivre en cohérence avec mes convictions, de rencontrer des personnes différentes, d’avancer dans certains projets ».

Les expériences et les engagements au plan régional de Myriam Stucki Tinouch :

Au plan communal: membre du conseil communal de Château-d’Œx jusqu’en septembre 2010, secrétaire du Conseil communal de Château-d’Œx

Petite enfance, conciliation vie familiale et vie professionnelle : présidente de la Garderie du Bout’Ficelle

Intérêt général pour la collectivité et les potentiels de notre région : membre de la Commission Qualité de Vie de Pays-d’Enhaut Région

Economie équitable : secrétaire de l’association du Magasin du Monde Pays-d’Enhaut

Intégration sociale et culturelle : mise sur pied du projet d’intégration et de cours de français au Pays-d’Enhaut en collaboration avec les autorités

Engagements politiques : présidente du Parti Socialiste du Pays-d’Enhaut et attachée parlementaire d’une Conseillère nationale

Les candidat-e socialistes du Pays-d’Enhaut pour le Grand Conseil

13 février 2012

Philippe Randin, député – Liste 2

Le parti socialiste invite les électrices et électeurs à soutenir la candidature de Philippe Randin. Expérimenté, motivé et disponible, Philippe Randin poursuivra son engagement, avec des objectifs clairs pour l’intérêt général et régional.

Durant la dernière législature, Philippe Randin a été très actif en tant que député en participant à de nombreuses commissions, dont celles ayant traité de la loi sur l’agriculture, de la loi sur les écoles de musique et les fanfares.

Son appartenance à la Commission des finances du Grand Conseil permet à Philippe Randin d’avoir la vision globale des futurs projets de l’Etat et pour le Pays-d’Enhaut.

Fort de cette expérience, le Conseil d’Etat l’a nommé

-          vice-président du Conseil d’administration du Fonds d’investissements agricoles et du Fonds d’investissement rural (FIA, FIR)

-          membre de la Commission d’examens des plaintes de patients

A plusieurs reprises, Philippe Randin a déposé des interpellations, motions et postulats concernant des sujets importants pour notre région tels que, par exemple : numérisation des salles de cinéma, opposition à la décharge Teilegg à Rougemont, soutien au financement de l’Alliance culturelle, motion sur les Parcs naturels régionaux qui a abouti sur une loi cantonale.

Philippe Randin s’engage pour le développement de notre région, notamment :

Pôle santé du Pays-d’Enhaut : ce projet d’importance capitale pour notre région vise le maintien d’un service de santé de proximité et de qualité. En tant que vice-président du comité de Praz-Soleil (EMS) et président de l’Association de la Damounaise (gestion de 18 appartements à loyer très modéré), Philippe Randin fait partie du comité de pilotage de cet ambitieux projet. Avec l’ensemble des acteurs de la santé de la région, cet engagement vise la reconstruction d’un EMS, la relève médicale, la sauvegarde de notre hôpital régional.

Parc naturel régional Gruyère Pays-d’Enhaut : les  objectifs sont de conserver et de mettre en valeur la qualité de la nature et du paysage et, par là, de renforcer les activités économiques axées sur le développement durable, d’encourager la commercialisation des biens et des services qu’elles produisent. Porté par une association intercantonale, forte de 14 communes vaudoises et fribourgeoises et de 650 membres, cette initiative a été couronnée de succès avec l’obtention de la reconnaissance fédérale. Philippe Randin préside l’Association depuis sa création.

Rénovation des téléphériques d’alpage de l’Etivaz : en tant que président du Syndicat des améliorations foncières, Philippe Randin contribue à la réalisation de ce projet, indispensable pour le soutien de la production du fromage AOC de l’Etivaz.

Politique culturelle régionale : le soutien à la culture lui tient très à cœur et il a œuvré sur le plan communal et régional pour l’obtention d’aides substantielles aux associations culturelles régionales.

Candidats de gauche au Conseil d’Etat

13 janvier 2012

ANNE-CATHERINE LYON    PIERRE-YVES MAILLARD    NURIA GORRITE

au Conseil d’Etat avec BÉATRICE METRAUX!

Votez la liste socialiste au Conseil d’Etat et au Grand Conseil

Elections du 11 mars 2012

13 janvier 2012

Philippe Randin et Myriam Stucki Tinouch

au Grand Conseil

Pour l’intérêt régional et général

Votez la liste socialiste au Conseil d’Etat

et au Grand Conseil



Merci!

28 juin 2011

Le Parti Socialiste du Pays-d’Enhaut remercie…

Les démarches officielles d’assermentation pour la législature 2011-2016 ont été effectuées ce samedi 25 juin. Ces étapes formelles s’accompagnent d’émotions et de gratitude…

{Eric Fatio, Philippe Randin, Myriam Stucki Tinouch, Raymond Vuadens, François Andrey et la rose, symbole de l’engagement socialiste.}

Le Parti Socialiste du Pays-d’Enhaut adresse ses remerciements chaleureux à :

Philippe Randin, qui s’est investi sans compter durant près de 30 ans dans ses multiples tâches de Conseiller communal puis de Municipal. Fidèle à ses convictions, Philippe continue son engagement politique au Grand Conseil, tout en poursuivant ses différentes activités en faveur du développement régional, qu’il soit économique, social ou culturel.

Notre gratitude s’adresse également à son épouse, Fabienne Randin, pour le soutien indéfectible et pour l’immense générosité dont elle a fait preuve durant toutes ces années.

François Andrey, pour son engagement depuis 28 ans au sein du législatif de Château-d’Œx. L’intérêt général n’a cessé de le motiver au cours de ces années et sa participation continue au sein de la section.

Nous remercions également Aïcha Delacrétaz et Elena Biancardi qui ont quitté leur siège au Conseil communal. La participation de chacune a été précieuse et l’est toujours pour la suite !

Les compétences et les savoir-faire acquis depuis 1957 au Pays-d’Enhaut par les membres de notre section, et notamment par les « sortant-e-s », en collaboration avec le Parti socialiste vaudois et suisse, représentent un terreau fertile qui nourrit les camarades engagé-e-s aujourd’hui, que ce soit dans une fonction politique, ou en tant que membre de la section.

Il nous tient à cœur de travailler ensemble pour contribuer, le plus efficacement possible, à la bonne conduite des affaires publiques, avec comme objectif général le développement équilibré de notre Commune et de notre région.

Le Parti socialiste du Pays-d’Enhaut félicite pour leur élection et remercie pour leur engagement :

Eric Fatio, qui entre à la Municipalité, motivé par le lien indéfectible à notre coin de pays et par le souci constant de la solidarité ;

Fernando Ferreira (nouvel élu), Pierre-Alain Gorgé, Bénédicte Hauswirth, Saskia Mantel-Hoogeveen, Patrice Morier, Martine Naegele (nouvelle élue), Alexandre Randin (nouvel élu), Yvonne Wespi et Kevin Wright, qui s’engagent durant cette législature pour les affaires communales ;

et, last but not least, Raymond Vuadens, qui présidera les débats du Législatif durant cette année 2011-2012 et qui, avec sérieux, compétence et persévérance, préside le groupe socialiste au Conseil communal.

Équité et solidarité, liberté et paix, respect de l’être humain et de l’environnement : ce sont les valeurs essentielles de l’engagement socialiste dans notre pays. Ce sont les conditions fondamentales de notre démocratie, d’un développement économique et social responsable, donc durable.

Le Parti Socialiste du Pays-d’Enhaut remercie également toutes les personnes qui, par leurs voix lors des élections, lui témoignent leur confiance. Nous travaillons pour mériter votre confiance. Nous travaillons pour une société juste.

Pour le Parti Socialiste du Pays-d’Enhaut :
myriam stucki tinouch, présidente

Résultats des élections communales

14 mars 2011

La section remercie chaleureusement les candidat-e-s, élu-e-s et viennent-ensuite, motivé-e-s par le présent et l’avenir de leur commune.

Merci aussi aux électrices et électeurs qui, par leur vote, accordent leur confiance au groupe socialiste.

Chacun-e, avec son vécu, sa sensibilité, ses compétences, s’engage…

Un IMMENSE MERCI à Philippe RANDIN, fidèle Municipal et Député, solidaire et engagé depuis des décennies et qui remet le flambeau à Eric FATIO.

Les socialistes élu-e-s au Conseil communal de Château-d’Oex

Château-d’Oex, élections 13 mars 2011

23 janvier 2011

LISTE No 2

15 candidat-e-s au Conseil communal
1 candidat à la Municipalité
…tous motivés!

La campagne à commencé voilà plus d’une année : pour trouver des candidat-e-s ayant une sensibilité et des projets de gauche pour notre Commune. De gauche ? Oui !

Pour des autorités qui oeuvrent au quotidien, à l’écoute de la population, et trouvent des réponses aux besoins essentiels et variés des enfants, des jeunes, des employé-e-s, des familles d’agriculteurs, des petites et moyennes entreprises, des personnes âgées: logements accessibles, soins polyvalents, nouveaux bâtiments scolaires, conditions de travail dignes, infrastructures adaptées aux habitant-e-s et aux hôtes.

Eric Fatio se présente à la Municipalité. Responsable du service ambulancier de l’Hôpital du Pays-d’Enhaut, il a également travaillé de nombreuses années sur les chantiers en tant que menuisier-charpentier et sur l’alpage lors de ses vacances passées au Pays-d’Enhaut depuis sa tendre enfance. Aujourd’hui, fort de ce parcours professionnel, de ses expériences personnelles, familiales et associatives, motivé par son attachement à notre Commune, Eric Fatio comprend de l’intérieur les enjeux sociaux et économiques qui touchent les ménages damounais.

Son expérience en tant que Conseiller communal depuis 2002, actif au sein de la commission gestion-finances ainsi qu’à la présidence du Conseil lui donnent un bagage solide pour participer à l’équipe Municipale et contribuer à construire l’avenir. Son regard est en particulier tourné vers les personnes fragilisées par l’économie de marché : les familles, les jeunes, les aînés ainsi que les agriculteurs, les petites entreprises familiales et leurs employés.

Particulièrement attentif aussi à la communication et à la démarche participative, Eric Fatio mérite votre confiance.

Découvrez ici les candidats et candidates socialistes au Conseil communal.

Le 13 mars 2011, votez « Solidaire et Engagé », votez la liste socialiste.