Second tour : La gauche yverdonnoise devance largement le candidat de la droite et place ses trois représentants à la Municipalité

Dimanche 20 mars, le Parti socialiste yverdonnois et les Verts yverdonnois ont clairement remporté le second tour de l’élection à la Municipalité. Face à Pascal Gafner, candidat UDC soutenu par le PLR et l’UDF, ce sont Jean-Claude Ruchet, Carmen Tanner et Pierre Dessemontet, représentants d’une gauche unie, qui ont été élus. Cette élection permet à la gauche d’être représentée à la hauteur de son électorat de 48% – suivant les résultats de l’élection au Conseil communal – et de colorer fortement de ses valeurs la Municipalité qui entrera en fonction dès le mois de juillet prochain.

12443012_995020810533809_1823886048_n

Si le bloc de droite a fait un score lui permettant de remporter le premier tour des élections communales le 28 février dernier, c’est la gauche qui a su rester solide tout au long du second tour. Jean-Claude Ruchet, Carmen Tanner et Pierre Dessemontet, candidats roses-verts de la gauche unie yverdonnoise, ont clairement remporté le second tour de l’élection à la Municipalité. Ils viennent compléter une Municipalité qui demeurera à comme aujourd’hui à droite, avec les quatre sortants PLR réélus au premier tour.

Depuis le soir du 28 février, on savait que ce serait le bloc le plus fort, donc le plus uni, qui remporterait le second tour. Il est manifeste que l’alliance de droite, qui a allégrement profité au PLR le 28 février dernier, n’a pas performé, ne soutenant pas suffisamment Pascal Gafner, candidat UDC, dans sa tentative de remporter un 5ème siège pour la droite. Le candidat de la droite, sur lequel l’UDC vaudoise comptait beaucoup, accuse un retard d’au minimum 600 voix sur ses concurrents. Le municipal socialiste sortant Jean-Claude Ruchet arrive en tête avec 3’479 suffrages (57,28%) suivit de près par la verte Carmen Tanner qui obtient 3’394 suffrages (55,88%) et le socialiste Pierre Dessemontet qui en obtient 3’313 (54.54%). Ce résultat réjouissant, signe de renouveau pour Yverdon-les-Bains, démontre que c’est l’équilibre entre la gauche et la droite que les citoyennes et citoyens ont choisi. En élisant trois représentants de la gauche dans une Municipalité à sept membres, ils confirment en effet le score de 48% obtenu par celle-ci lors de l’élection pour le Conseil communal et assurent ainsi une représentation cohérente des forces en présences au sein du Législatif et de l’Exécutif de la Ville.

Reconnaissant de la confiance que les habitantes et habitants de la Ville thermale leurs ont témoigné, Jean-Claude Ruchet, Carmen Tanner et Pierre Dessemontet se réjouissent d’œuvrer pour la Ville et d’apporter leurs compétences, leur dynamisme et leur vision d’avenir au sein de la Municipalité durant les cinq années de la prochaine législature. Ils seront soutenus par des groupes respectifs solides et constructifs au Conseil communal qui veilleront à la bonne santé présente et future d’Yverdon-les-Bains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *