La gauche yverdonnoise unie pour défendre ses couleurs au 2ème tour !

Dimanche 28 février, le PLR a réussi à placer, dès le premier tour des élections communales, ses quatre candidats à la Municipalité. Si la majorité de droite ne peut plus être contestée, c’est désormais pour obtenir les trois sièges restant que la gauche yverdonnoise, unie, entend se mobiliser. Le Parti socialiste yverdonnois, les Verts et Solidarité & Ecologie soutiennent ainsi de concert les candidats Carmen Tanner, Jean-Claude Ruchet et Pierre Dessemontet. Natacha Ribeaud Eddahbi a décidé quant à elle de se retirer. Cette nouvelle configuration donne bon espoir à la gauche de l’emporter sur le candidat UDC Pascal Gafner et ainsi assurer une bonne représentation des couleurs de gauche à l’Exécutif d’Yverdon-les-Bains.

_ADP5468-Modifier

Dimanche dernier lors du premier tour des l’élections, le PLR a réussi à placer ses quatre candidats sortants. Suit Pascal Gafner, candidat UDC, qui faisait route sur la machine de guerre qu’était la liste commune de droite. Si le pari a fonctionné pour la droite au premier tour, mettant apparemment Pascal Gafner en bonne posture, tout n’est pas joué. Les candidats de la liste verte et socialiste obtiennent des voix qui leurs permettent largement d’espérer une élection à trois, surtout après l’annonce du retrait de la candidate Tania Diaz de Solidarité & Ecologie qui permettra une concentration des voix de gauche sur la liste rose-verte.

Or, puisqu’il ne reste que trois sièges à repourvoir, la liste rose-verte (et désormais tentée de rouge !) a dû faire un choix quant aux candidats qui poursuivront la campagne. Souhaitant donner toutes les chances à la gauche de remporter les trois sièges restants, la socialiste Natacha Ribeaud Eddahbi a annoncé à l’Assemblée générale du PSY tenue hier soir qu’elle se retirait de la course à la Municipalité. Les membres du PSY ont accepté cette décision et leur actuelle vice-présidente et cheffe de groupe a été chaleureusement applaudie pour sa campagne engagée. Côté socialiste et côté vert, c’est avec optimisme qu’est à nouveau plébiscitée une liste commune au second tour, soutenue cette fois-ci par Solidarité & Ecologie, lançant ainsi dans le sprint final Carmen Tanner, Jean-Claude Ruchet et Pierre Dessemontet.

Il s’agit désormais pour les trois candidats de la gauche yverdonnoise de défendre non plus un programme de majorité municipale mais des valeurs des « couleurs » politiques – rose, verte et rouge – qu’ils souhaitent amener au sein d’une Municipalité PLR. Afin de revendiquer les trois sièges de gauche dans une ville qui, comme on l’a encore vu lors des votations fédérales de dimanche dernier, vote majoritairement à gauche, le PSY, les Verts et Solidarité & Ecologie feront campagne jusqu’au 20 mars, optimistes quant à leur capacité de barrer la route à une entrée de l’UDC à l’Exécutif de la Cité thermale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *